Lisa Barbelin goûte au podium sur le site des Jeux olympiques de Paris

« C’est indescriptible ce que je ressens. » Lisa Barbelin a, de son propre aveu, du mal « à retenir ses larmes ». Dimanche 20 août, l’archère française a pris la deuxième place de l’épreuve test des Jeux de Paris. Sacrée vice-championne du monde par équipes au début de mois à Berlin, elle a fini par plier (6-4) face à l’Américaine Casey Kaufhold, n° 7 mondial.

Si la jeune femme de 23 ans signe son meilleur résultat dans une étape de Coupe du monde, elle a surtout eu un aperçu des joies d’un podium sur l’esplanade des Invalides, là même où se tiendront dans moins d’un an les épreuves de tir à l’arc des JO-2024.

« Je n’ai pas arrêté de regarder le drapeau qui se levait pendant l’hymne, raconte la Mosellane de 23 ans, championne d’Europe 2021, puis en indoor en 2022. Je me suis pincée pour me dire “retiens cette sensation pour que la prochaine fois tu sois tout en haut. ” »

« C’est une des étapes de Coupe du monde les plus relevées qu’on ait vu, parce qu’elle arrive une semaine après le Championnat du monde et qu’on est sur le site des Jeux, donc tout le monde voulait venir absolument le voir. C’est une vraie médaille significative », a félicité le directeur technique national, Benoit Binon.

« J’ai eu un gros déclic »

Depuis vendredi, la Française a brisé son plafond de verre, faisant plier plusieurs concurrentes des pays d’Asie, une première. Car le continent domine l’arc classique, au point d’ailleurs que la Fédération française a débauché, en février 2022, l’entraîneur sud-coréen Oh Seon-Tek, à la tête de l’équipe de la péninsule à Sydney-2000 (5 médailles) et Londres-2012 (4 médailles).

« J’ai eu un gros déclic, explique Lisa Barbelin. Je n’avais jamais battu d’Asiatique jusqu’à présent. Et là, vendredi, je bats la Chinoise Zhang Mengyao en barrage puis la Sud-Coréenne Kang Chae Young, qui est quand même un monument du tir à l’arc [championne olympique par équipes à Tokyo]. »

Comme le souligne Jean-Michel Cléroy, le président de la Fédération française : « Le tir à l’arc, c’est psychologique. A un moment donné, il faut les battre. » De bon augure à 349 jours de la finale femmes des JO-2024.

Notre sélection d’articles sur les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024

Retrouvez tous nos contenus sur les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 :

  • Les chantiers et le budget

A un an des JO de Paris 2024, les chantiers dans la dernière ligne droite

LVMH parraine les Jeux olympiques de 2024

  • La question de la présence des athlètes russes et biélorusses

L’Ukraine fait un pas important vers sa participation aux Jeux olympiques

« On ne veut pas imaginer des Jeux olympiques et paralympiques sans les Ukrainiens », assure Amélie Oudéa-Castéra

La participation des athlètes russes et biélorusses, un « jeu de poker menteur »

« La Russie n’a pas sa place dans le sport international »

Comment les transports d’Ile-de-France se préparent

Nombre de places, prix, disciplines… Tout savoir sur la troisième phase de vente des billets qui s’ouvre mercredi

Jeux olympiques de Paris 2024 : l’exécutif veut dérouler le tapis rouge aux futurs touristes

  • La Seine-Saint-Denis et les Jeux

« Je sens que je vais voir beaucoup de choses que je n’ai jamais vues, même depuis la rue »

JO de Paris 2024 : les associations sportives de Seine-Saint-Denis déplorent « un héritage au rabais »

Les vies bouleversées de 286 travailleurs migrants par les travaux du village olympique

  • Les enquêtes judiciaires en cours

A un an des JO, le spectre des affaires plane sur Paris 2024

  • Le relais de la flamme olympique

Sur fond de tensions sociales, le parcours parisien du relais de la flamme dévoilé

  • Les enjeux environnementaux

Le difficile pari de JO « écolos »

Cybersécurité : « Il y a une vraie mobilisation, et nous sommes dans les temps »

  • Les enjeux sociétaux que les Jeux mettent en exergue

« Il n’aura pas peur de l’eau » : à Albert (Somme), l’été est synonyme d’apprentissage de la natation

L’accessibilité pour les personnes en situation de handicap tarde à se mettre en place

La parité femmes-hommes aux Jeux ne peut faire oublier la lente féminisation de la pratique sportive

Sur Airbnb, les Jeux olympiques font fantasmer les propriétaires parisiens

Les JO de Paris 2024 accélèrent la transformation du Nord-Est parisien

  • Les Jeux, ce n’est pas seulement Paris et la Seine-Saint-Denis

Environ 200 sites de célébration gratuits prévus dans toute la France

Colombes mise sur l’« effet JO » pour conforter ses investissements sur les équipements sportifs

Les JO 2024 à Paris, un horizon lointain dans les quartiers populaires

Le Monde avec AFP

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer

You may also like...